Tamara Al Saadi

Se jeter dans les mots et le théâtre ou s’engager dans des combats politiques ? Tamara Al Saadi choisit les deux. Auteure, comédienne et metteuse en scène franco-irakienne, elle articule son travail entre la recherche en sciences sociales et la création théâtrale. Diplômée de l’école des arts politiques de Sciences Po Paris, elle cofonde MYST, un collectif interdisciplinaire dont les recherches portent sur les frontières dans les conflits contemporains, et est membre de l’ensemble artistique de la Comédie de Saint-Etienne. En 2018, elle remporte le prix des Lycéens et le prix du Jury du Festival Impatience avec sa pièce Place.

Mayya Sanbar

Après une année de classe préparatoire artistique à l’ESAG-Penninghen, Mayya Sanbar entre au conservatoire du Xe arrondissement de Paris en 2007. Elle intègre l’École du Jeu deux ans plus tard dont elle sort diplômée en 2012.Après une année au Liban en 2013, Mayya entame sa collaboration avec Clara Hédouin autour du projet Suspended Beirut. Elles s’intéressent aux lieux abandonnés de la capitale libanaise ainsi qu’aux différents exils qui la traversent. Elle multiplie ensuite les stages avec de nombreux artistes comme Rachid Ouramdane, Caroline Guiela Nguyen, Stéphane Braunschweig ou Chloé Réjon dans le cadre du programme 1er Acte. Elle joue dans différentes pièces et court-métrages, notamment sous la direction de Linda Duskova au Nouveau Théâtre de Montreuil. En 2018, elle travaille avec Gwenaël Morin au théâtre des Amandiers ainsi qu’avec Léna Paugam et Julie Bertin pour deux créations du Lynceus Festival. Mayya tient le rôle de Yasmine 1 dans Place.